ruine

Doctorat EHESS Parce que l'art n'est en aucun cas une activité socialement autonome, nous nous intéresserons à un art en situation. C’est en infiltrant le réel que l’art est capable de se renouveler et de le renouveler. Il devient alors indissociable de son contexte. Depuis peu, de la politique culturelle, aux programmes de rénovations urbaines, associations culturelles, ou provenant d’initiatives d’artistes on voit l’apparition d’un art capable d’inventer des nouvelles formes de commun. Quelles f (...)

SPEAP Préfiguration de la Villa Medicis à Clichy Montfermeil dans le cadre de Speap programme en arts et politiques de bruno Latour à Science-po http://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-vagues/la-memoire-45-documenter-la-memoire-des-lieux (...)

Cristal Gangant édition et exposition (...)

Lieu dit le Temple Bliesbruck - Rheinam est un site archéologique exposant les ruines d'une civilisation où les temples étaient des lieux de cultes et où la population y déposée des sculptures de divinités en remerciement ou en demande de grâces. Lieux-dit le Temple est à l'image d'une machine autonome où des ex votos en céramique émaillés y sont déposés. Provenants de différents témoignages de la région, ces objets et leur temple remettent au gout du jour les croyances et les pratiques paganistes. (...)

Ancestral Voices Galerie de la jeune création, Nov 2011 (...)

Objet Manifestement Résidence de la synagogue de Delme Juin 2013 en collaboration avec Ergastule (...)

Re: On n'est pas sorti de l'objet / 1 - Cet objet vous va si bien Maxime Thieffine, "15 secondes restantes"de la série des autels, 2012 (...)

Ruine urbaine Maison du 16ème à Thiers effondrée (2012) / Photographie prise par la D.R.A.C archéologie de Clermont Ferrand / directeur Fréderik Letterlé (...)

Représentation habitat ruine Peinture à l'huile, 19 x 33 cm, 2012 (...)

(Maybe) the weather Helped Lola Reboud (Maybe) the weather Helped, 2012 Impression Jet d'encre, 50 x 76 cm, et C print 10 x 15 cm (...)

Table Ronde IV avec : Frederik Letterlé, Mathieu Carmona, Dominique Blais, Fabienne Bideaud F. B. : Vous arrivez direct de Clermont? F. L. : Non, j'avais une réunion au Ministère ce matin. J'essaie de grouper dans la mesure du possible. F. B. : Vous êtes archéologue ? Quelle période particulièrement? F. L. : Je suis néolithicien, mais comme je m'occupe de l'archéologie dans une région, je dois m'intéresser à tout ce qui se fait en Auvergne. A. G. : La première fois qu'on s'est rencontré avec F (...)